"L'atelier" de Jean Claude Grumberg

Dans l’atelier de confection de Monsieur Léon et Madame Hélène, de 1945 à 1952, des employés : Mademoiselle Mimi, Madame Gisèle, Madame Laurence, Madame Simone et les presseurs travaillent. Entre rires et larmes, ils racontent leur vie pendant l’occupation et dans l’immédiat après-guerre. Année après année, les mêmes personnages dans le même atelier évoquent des tranches de vie avec des moments de colères ou de franches rigolades. La guerre a laissé de vilaines cicatrices. Au fil des conversations, dans les silences même, la souffrance apparaît en filigrane ou s’exprime crument. On chante, on rit, on crie, on se met en colère et on survit. Autant de destins différents qui se croisent et soulèvent tous la même question : comment vivre après le traumatisme de la guerre et de la Shoah."

Retour

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

×