La Grotte

p1130212.jpg p1130212.jpg

L’histoire

Un plateau de théâtre, quelque part, de nos jours. Une troupe de comédiens attend son auteure. Quand celle-ci arrive, elle avoue qu’elle n’a pas écrit la pièce. Les comédiens vont quand même essayer de la jouer….

Petit à petit, des personnages en couleurs, leurs patrons volages et inactifs.

La cuisinière a-t-elle été tuée ? Y a t-il une pièce ou non ? Est-ce une enquête policière ? Comment les comédiens vont-ils réagir ? La commissaire pourra t’elle résoudre son énigme ?

Jean Anouilh prend prétexte de cette situation atypique pour nous plonger au cœur du rapport comédiens/auteur/metteur en scène.

Plus que jamais d’actualité, son message met en évidence la communication impossible entre classes sociales.

  L’auteurp1130731.jpg

Jean Anouilh, dramaturge français (1910-1987) a écrit de très nombreuses pièces de théâtre, dont les plus connues sont Antigone (1944) et le Bal des Voleurs (1938).

Ses pièces alternent entre la comédie, souvent grinçante, et la tragédie, mettant en scène des héros mythiques.

Chez Anouilh, pessimiste-né, l’âme noire l’emporte toujours sur les bons sentiments.

La Grotte, écrite en 1961, fait partie de ses « nouvelles pièces grinçantes ».

 

affiche-la-grotte-02-2012.jpg Notes de mise en scène

Une pièce non écrite, mais une enquête policière à conduire… Nous proposons de résoudre ce paradoxe en nous appuyant sur le travail du comédien, qui se transforme à vue en personnage et progressivement lui donne vie, jusqu’à définir lui-même la fin de l’histoire…

 

Ajouter un commentaire